Vivaldi : un navigateur qui monte

Depuis quelques temps j’entends beaucoup parler du navigateur Vivaldi, utilisant le moteur de rendu de Chrome (Blink) mais non “basé sur Chrome”, et développé par des anciens d’Opéra. Comme dit, je l’ai testé quelques jours.

On peut le trouver pour Windows, OSX, Linux mais pas en version mobile. Du moins “pas encore”. Pour ArchLinux nous avons au moins 3 versions : normale, snapshot et avec ffmpeg. j’ai installé et utilisé les deux 1ères.

Voici un test complet, objectif, du navigateur sous Windows (je suppose). Je ne vais donc pas tout présenter, juste ce qui m’intéresse à savoir la rapidité, la vie privée et les extensions. J’utilise ici la version snaptshot ArchLinux.

 

Bon déjà niveau extensions ils ont fait simple : c’est compatible avec le Chrome Store. Donc RAS.

Vivaldi

Je peux installer toutes celles que j’ai sous Firefox/Chromium/PaleMoon.

EDIT : à ce jour, LastPass fonctionne une fois sur … ? Et le blocage des scripts via ScriptSafe bloque complètement le navigateur qui ne se lance plus. On peut se servir de uMatrix et ScriptBlock.

 

 

Concernant la rapidité, je pourrais faire 15 milliards de tests sur différents environnements comme font certains. Mais je fais plus simple, je charge cette URL et je compte le temps de chargement tout en regardant la charge CPU/RAM. Au final ça se charge en 3-4 secondes pendant lesquelles Vivaldi prend 12-14% du CPU et 4-5% de RAM. Franchement il met Firefox et PaleMoon dans les choux. Je trouve que ça se vaut avec Chromium.

(genre le pro du testlab) Machine de test : ArchLinux – Intel Core i7-2670QM @ 2.20GHz – 8Go de RAM. Sur SATA RAID1.

Bref, tout va bien. Pour info il est aussi dans les meilleurs quant à HTML5, même si trop peu utilisé il ne ressort pas encore dans les stats globales.

 

Passons à l’aspect vie privée. Au-delà de lire la section Privacy du site de l’éditeur, j’ai fait un tour sur leurs forums et dans les options (URL: vivaldi://settings/).

Vivaldi1

 

Vivaldi est toujours en développement donc tout peut et va certainement évoluer. Par exemple à ce jour il charge sans broncher une page dont le certificat SSL est révoqué (cf VS Firefox). Pour info si ça passe dans votre navigateur c’est qu’il est mal configuré.

Vivaldi3

Vivaldi2

Niveau vie privé/leak (notamment via WebRTC), Vivaldi est comme quasi tout navigateur non configuré : une passoire. Cf les screens qui suivent :

 – Vivaldi “nu”

 – Firefox “configuré”

 – Vivaldi “configuré”

 – Par configuré j’entends notamment “avec toutes mes extensions habituelles”.

ipleakvivaldi

ipleakfirefox

Vivaldi5

Ça ne veut pas dire que Vivaldi ne prend pas soin de la vie privée de l’Internaute, simplement que ce n’est pas encore au point. Sans compter que cette notion dépend aussi, et surtout, des plugins et de la configuration du navigateur effectuée par l’utilisateur.

 

Enfin, notons que V permet de modifier pas mal d’options, même si ces dernières peuvent évoluer comme c’est indiqué, via vivaldi://flags.

Vivaldi4

 

Pour terminer, j’aime bien l’agencement des icônes des extensions actives. Même s’il faut encore que je me cherche crée un thème sombre :)

V

 

Au final j’utilise V depuis maintenant près de 15 jours et je suis à l’aise avec. Je prends encore souvent FireFox ou PaleMoon par habitude mais si le développement de Vilvaldi se confirme et s’affirme sur la durée il aura alors toutes les billes pour devenir un incontournable voire un leader.

 

 

 

(367 vues)

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de