La jour où j’ai coupé Sonarr, Radarr et Plex

Hoy !

Depuis des années que nous avons quitté PARIS (et nos 2 lignes FTTH) force est de constater que notre mode de consommation de films & séries a dû évoluer en fonction de nos débits Internet (ADSL 3.5MBps, BBox 4G limitée à 250GB de data/mois, forfait smartphone de 200GB).

Faute de débit correct et d’enveloppe data adéquate, exit Plex et la HD (1080p, non mHD). Entre lags, débit 4G bridé l’été (pour que les touristes aient bien tous accès à Internet), ADSL en rade, téléchargement de MàJ Windows sans prévenir ou de jeux (hein… vos p*tains de MàJ de jeux de 50 et 100GB… tout le monde n’a pas la fibre bande de développeurs à la c*n qui ne connaissent plus le mot « optimiser ») etc, mon serveur Plex n’a pas lu plus de 5 vidéos depuis 1 an environ. Si bien que je l’ai définitivement coupé il y a déjà plusieurs mois.
Ajoutez à ça une vie IRL bien remplie, en tous cas plus qu’avant, il m’est apparu que télécharger tout ce qui passe tenait bien plus de la boulimie de stockage (coucou Reddit !) que d’un besoin actuel ou à venir.

En bon geek, et un peu pirate aussi, je me suis récemment mis à l’IPTV premium. Alors oui c’est 100% illégal, oui ça alimente sans doute des réseaux bien loin des esprits geek/tecchy/partage, mais… :
– C’est simple à utiliser,
– C’est compatible avec plein de périphériques,
– C’est complet,
– Y’a pas de chronologie des médias à la c*n,
– C’est pas cher.
Résultat pour une dizaine d’Euros par mois on a N, Prime, D+, C+, de la VOD VO/ES/VF, et je ne sais combien de chaînes (qu’on ne regardera jamais).

Si je fais partie de ceux qui piratent, comme d’autres, je suis aussi prêt à payer pour voir tout ça. Mais pas à payer 10 abonnements, à devoir lancer 10 applications différentes, à devoir payer à la demande ou à devoir attendre X mois avant de voir un film « parce que les cinémas bla bla bla ». J’ai sottement cru qu’avec la numérisation des contenus on allait enfin s’affranchir du modèle « moi je » de l’industrie cinématographique. Bah en fait nan. Le comble c’était quand Netflix ne pouvait pas diffuser en FRANCE une de ses productions parce que les droits étaient vendus à Canal.
Le gâteau est trop bon (coucou SALTO).

Enfin bref.

Tout ça pour dire que je viens de couper tous mes outils de téléchargement automatisé de vidéos et que je me contenterai à l’avenir de mon IPTV principalement. Avec Usenet à côté, parce que quand même, y’a pas tout sur l’IPTV ;)

Je sais que cet article est clairement « osef » mais c’est un grand changement pour moi ^^’
Je continuerai à tester des outils et à publier ici. Comme je continuerai à aider et découvrir la tech dans sa globalité.


Je n’y connais absolument rien en IPTV et ne peux donner ni avis ni contact.

(189 vues)
4 1 vote
Note d'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tout