Photo by C M / Unsplash

Paperless-ng : scanner et archiver simplement tous ses documents

LifeStyle 15 février 2022

Comme beaucoup d'entre-nous, j'ai (eu) des boîtes en plastiques, des trieurs, des pochettes pour les fiches de paies, déclarations d'imposition, factures réglées, diplômes, bilans de santé et dossiers d'hospitalisation etc.

J'ai malheureusement vu dans mon entourage les désastres provoqués par des incendies ou cambriolages et la perte de certains documents. J'ai donc pris pour habitude il y a des années de scanner tous les documents papiers "importants" que je recevais et de les archiver dans des dossiers éponymes. Dossiers ensuite sauvegardés localement et sur le Cloud, après chiffrement.

Mais ça fait aussi quelques temps que je songe à optimiser tout ça, immédiatement suivi du fameux "Un jour" :)
Paperless, et maintenant Paperless-ng, rendent justement toute cette numérisation plus simple.

TL ; DR: ce truc est tout simplement top !

D'avantage de screens dans la documentation.

Le principe est simple : on l'alimente (FTP, upload, email, client mobile) avec des documents (images, PDF, MSOffice, LibreOffice, .txt, scans...) et il aide à les trier (OCR, tags...), les archiver et les rend accessible via mots clés/catégories/date/whatever, en format PDF notamment.

Bien évidemment ça suppose de pouvoir scanner des documents (Cap'tain Obvious!). Du coup on voit vite si on a l'équipement requis, à savoir un modèle précis (parce que testé) de scanner ou une application Android/iOS. Notez que pour Android il y a également (et je me sers de) PaperlessApp & PaperlessShare.

Il n'intègre pas de solution de chiffrement. La logique étant qu'on stocke en général nos documents personnels dans un endroit relativement sécurisé (si vous venez de Windows, ne vous posez pas trop de questions ^^') et que chacun a sa solution de sauvegarde (3-2-1 de préférence, là on ne parle de films de vacances) qui inclut du chiffrement.

Pour simplifier l'installation ils proposent notamment plusieurs compose (Docker donc). Je privilégie la version "Tika & PostgreSQL".
Apache Tika permet d'extraire les métadonnées des documents Office notamment et je pense que Postgre sera plus performant que SQLite dans ce contexte de traitement de gros volumes de données.

J'adapte les fichiers pour ma configuration

.env

COMPOSE_PROJECT_NAME=paperless

docker-compose.env : clé secrète + TZ + français

USERMAP_UID=1000
USERMAP_GID=1000

PAPERLESS_SECRET_KEY=mgp5pwptQo7WIfVBU8BsHyMGXk1LVSN2uNcpX1I1wnNYHDS4kDHFrwRHR5XS3DBEA

PAPERLESS_TIME_ZONE=Europe/Paris

PAPERLESS_OCR_LANGUAGE=fra

Au niveau des dossiers à monter :

/var/lib/postgresql/data = données SQL
/usr/src/paperless/data = données générales (config)
/usr/src/paperless/media = documents traités (archivés)
/usr/src/paperless/consume = dossier de réception des documents à traiter

Attention, pour pouvoir assimiler des fichiers *Office, il faut des versions précises de Gotenberg et Tika (j'ai testé en vain toutes les autres).

docker-compose.yml

version: "3.4"
services:
  broker:
    image: redis:6.0
    container_name : paperlessredis
    restart: always

  db:
    image: postgres:13
    container_name : paperlesspostgres
    restart: always
    volumes:
      - /home/aerya/docker/paperless/sql:/var/lib/postgresql/data
    environment:
      POSTGRES_DB: xxx
      POSTGRES_USER: xxx
      POSTGRES_PASSWORD: xxx

  webserver:
    image: jonaswinkler/paperless-ng:latest
    container_name : paperless
    restart: always
    depends_on:
      - db
      - broker
      - gotenberg
      - tika
    ports:
      - 8024:8000
    healthcheck:
      test: ["CMD", "curl", "-f", "http://localhost:8024"]
      interval: 30s
      timeout: 10s
      retries: 5
    volumes:
      - /home/aerya/docker/paperless/data:/usr/src/paperless/data
      - /Data/paperless/media:/usr/src/paperless/media
      - /Data/paperless/consume:/usr/src/paperless/consume
    env_file: docker-compose.env
    environment:
      PAPERLESS_REDIS: redis://broker:6379
      PAPERLESS_DBHOST: db
      PAPERLESS_TIKA_ENABLED: 1
      PAPERLESS_TIKA_GOTENBERG_ENDPOINT: http://gotenberg:3000
      PAPERLESS_TIKA_ENDPOINT: http://tika:9998
    labels:
      - com.centurylinklabs.watchtower.enable=true

  gotenberg:
    image: thecodingmachine/gotenberg:6
    container_name : paperlessgotenberg
    restart: always
    environment:
      DISABLE_GOOGLE_CHROME: 1
      DEFAULT_WAIT_TIMEOUT: 30

  tika:
    image: apache/tika:1.27
    container_name : paperlesstika
    restart: always

Et me contente de suivre les instructions

[[email protected] docker]$ mkdir paperless
[[email protected] docker]$ cd paperless/
[[email protected] paperless]$ nano .env
[[email protected] paperless]$ nano docker-compose.env
[[email protected] paperless]$ nano docker-compose.yml
[[email protected] paperless]$ nano docker-compose.yml

[[email protected] paperless]$ docker-compose pull
[...]

[[email protected] paperless]$ docker-compose run --rm webserver createsuperuser
Creating paperlessredis     ... done
Creating paperlessgotenberg ... done
Creating paperlesspostgres  ... done
Creating paperlesstika      ... done
Paperless-ng docker container starting...
Creating directory /tmp/paperless
Adjusting permissions of paperless files. This may take a while.
Waiting for PostgreSQL to start...
Apply database migrations...
Operations to perform:
  Apply all migrations: admin, auth, authtoken, contenttypes, django_q, documents, paperless_mail, sessions
Running migrations:
  Applying contenttypes.0001_initial... OK
  Applying auth.0001_initial... OK
  Applying admin.0001_initial... OK
[...]
  Applying paperless_mail.0008_auto_20210516_0940... OK
  Applying sessions.0001_initial... OK
Executing management command createsuperuser
Username (leave blank to use 'paperless'): aerya
Email address: [email protected]
Password:
Password (again):
Superuser created successfully.

[[email protected] paperless]$ docker-compose up -d
paperlessredis is up-to-date
paperlesspostgres is up-to-date
paperlessgotenberg is up-to-date
paperlesstika is up-to-date
Creating paperless ... done

Bien entendu y'aura un reverse-proxy d'ajouté pour faire propre :)

Je vais pas détailler tout le fonctionnement, déjà parce que la doc le fera mieux que moi, ensuite parce que je le découvre aussi. Niveau documentation justement, voici des liens importants : les différentes solutions d'ajout de document, comprendre les termes (Correspondant, Tags etc), comprendre la recherche.

Je vais par exemple ajouter une facture depuis le navigateur

L'effet négatif c'est mon plugin Night Eye pour assombrir l'affichage de mes navigateurs

Sur ce 1er onglet on peut voir/modifier/ajouter/créer diverses informations liées au document. Je vais par exemple faire comme si c'était une facture émise par ma société pour le client M. ACHETEUR.

Paperless-ng "apprend" et gagne en autonomie. Quand j'ajoute mon client M. ACHETEUR comme Correspondant, j'indique à Paperless-ng comment repérer et attribuer ce correspondant au futurs ajouts de documents le concernant

Tout comme j'ajoute également Mon Entreprise

J'ai donc les 2 correspondants. Si j'avais une SARL je pourrais aussi ajouter le comptable par exemple.

Même principe pour le Type de document

Et les étiquettes (tags)

On retrouve tout (ou on peut le créer dans) le panneau d'administration

Le contenu est OCRisé et pourra aussi être recherché (enfin je crois)

Et voilà, j'ai mon 1er document d'archivé :)

Faut pas se mentir, comme à chaque "1ère fois" ça va me prendre du temps d'ajouter tous nos documents et de créer les tags et autres afférents. Mais ensuite ajouter les documents au fil de l'eau, souvent de manière automatique (email + tags/correspondant auto) sera bien moins chronophage !

Dans leurs docker-compose ils ajoutent le dossier /export dans les montages. Celui-ci sert à exporter tout le contenu de Paperless-ng (données, configs, docs) en vue d'une sauvegarde ou d'une migration. Utilisant Docker ce n'est pas utile. Mon dossier /home/aerya/docker est déjà sous dans un cycle de backup et il ne manque que /Data/paperless, que j'ajoute.

J'ai testé avec des fichiers Excel et Classeur, ils sont bien reconnus et transformés en PDF.

Mots clés

Super ! Vous vous êtes inscrit avec succès.
Super ! Effectuez le paiement pour obtenir l'accès complet.
Bon retour parmi nous ! Vous vous êtes connecté avec succès.
Parfait ! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tout le contenu.