Proxmox 4 : backup en NFS sur l’espace de sauvegarde SoYouStart (OVH)

OVH, comme d’autres hébergeurs, propose gratuitement un espace de sauvegarde de 100Go lors de la location d’un serveur. C’est toujours pratique pour sauvegarder des données en cas de crash d’une machine.

L’espace de sauvegarde n’est accessible gratuitement qu’en FTP et il existe de nombreux tutoriels/scripts pour l’utiliser, comme par exemples :

Cependant, sachant que je n’utilise quasi que des systèmes virtualisés via Proxmox, je préfère utiliser le protocole NFS qui permet de se servir de l’outil de sauvegarde intégré à Proxmox. Quand un serveur contient plus de 10 machines virtuelles et qu’on a plusieurs serveurs de ce type, c’est plus sympa de laisser faire l’outil de backup en automatique que de s’en occuper/ajouter/modifier/vérifier ses scripts :) Même pour un geek.

Hors si l’accès aux 100Go de sauvegarde en FTP est gratuit, il faut en revanche payer pour débloquer un accès NFS. Chez OVH/SYS ce sera 2€HT/mois. Prix qui me semble pleinement acceptable dès lors qu’il s’agit de gagner du temps/conserver ses données en cas de crash. Puis faut voir la faciliter d’utilisation… C’est pas négligeable !

Je prends ici l’exemple du panel SoYouStart puisque que je viens d’y installer une nouvelle machine. Le panel OVH ne diffère pas beaucoup, si ce n’est l’apparence.

 

 

Activer son espace de stockage SYS/OVH

Connectez-vous à votre espace client et cliquez sur le menu Backup Storage. Vous devez confirmer que vous voulez l’activer. Pas la peine de cliquer sur Commander, c’est uniquement si vous voulez plus de 100Go d’espace. Une fois activé vous verrez l’espace libre/total sur votre panel.

cap02

Si vous voulez vous contenter du backup en FTP alors vous pouvez arrêter là, vous avez tout ce qu’il vous faut (identifiants reçus par e-mail).

Pour activer le NFS vous devez, comme c’est indiqué, activer les protocoles (autres que FTP) en cliquant sur le bouton adéquate. Vous êtes alors redirigé sur une page de souscription/facturation. Une fois votre facture acquittée vous pouvez revenir sur votre espace personnel et vous pouvez alors sélectionner le protocole NFS.

cap03

 

 

Utiliser son espace de stockage dans Proxmox

Connectez-vous à votre système et sélectionnez Datacenter / Stockage / Ajouter / NFS

cap04

cap05

Sélectionnez VZDump dans le menu déroulant. Nous ajoutons en effet un espace de stockage, pas forcément de backup. Vous pouvez donc choisir d’y stocker des images, backups, ISOs, conteneurs… Si par exemple vous vouliez ajouter un serveur qui servirait à stocker des VM il faudrait alors sélectionner au moins Conteneurs. Mais ici ce qui m’intéresse c’est que Proxmox se serve de mon espace de stockage pour mes sauvegardes de VM (LXC, puisque Proxmox 4, sinon OpenVZ pour Proxmox 3) donc VZDump.

cap07

Puis remplissez ensuite avec vos informations :

  • ID : Le nom que vous voulez (pour ma part SYSBackup)
  • Serveur : le nom de votre espace de stockage SYS
  • Export : par défaut
  • Contenu : VZDump comme vu précédemment
  • Nœuds : le ou les nœuds concernés. Un nœud étant un serveur ajouté à Proxmox. Si vous n’avez qu’un seul serveur, le choix sera simple
  • Activer : activer l’outil de sauvegarde de Proxmox
  • Nombre de backups maximum : 3, ce qui veut dire que la 4ème sauvegarde efface la 1ère et ainsi de suite

cap08

Nous avons bien notre nouveau chemin de sauvegarde d’indiqué. Pour ma part il s’ajoute à ma sauvegarde locale, on n’est jamais trop prudent.

cap10

Et l’espace de backup, SYSBackup ici, apparaît bien dans le schéma Proxmox

cap01

 

 

Dossier de backup temporaire

Voici maintenant un petit trick permettant de passer outre des erreurs de latence ou de droits d’écriture sur un backup NFS : nous allons effectuer le backup via un dossier temporaire d’où seront ensuite déplacées les sauvegardes vers le stockage local ou NFS.

Connectez-vous en SSH à votre Proxmox et créez ce fameux dossier temporaire

mkdir /var/lib/vz/tmpdump

Puis éditez le fichier /etc/vzdump.conf et décommentez la ligne tmpdir en y ajoutant le chemin vers votre dossier temporaire juste créé

# vzdump default settings

tmpdir: /var/lib/vz/tmpdump
#dumpdir: DIR
[...]

Et voilà, tous vos backups passeront par le dossier /tmpdump avant d’être déplacés dans le stockage local ou distant de sauvegarde. 

 

 

Configurer les sauvegardes Proxmox (containers)

Sélectionnez Datacenter / Sauvegarde

cap02

J’ai déjà mon backup local qui intervient tous les mardi, vendredi et dimanche à minuit pour les VM sélectionnées. Je ne sauvegarde en effet pas régulièrement l’ensemble de mes VM, tout dépend de leur utilisation. Par exemple, dans le cas d’une VM dédiée à du partage de fichiers, il m’est inutile de sauvegarder tous les dits fichiers, j’ai donc fait un backup manuel de la VM suite à son installation (OS + logiciels/scripts configurés) histoire de pouvoir la réinstaller en 2 clics en cas de besoin. Mais je ne vais pas “perdre” des ressources à sauvegarder des To de fichiers “de passage”…

Pour ajouter un backup sur notre nouvel espace de sauvegarde SYS il suffit de cliquer sur Ajouter puis de remplir selon les besoins de chacun

cap03

Vous pourrez visualiser l’espace libre sur le stockage de backup soit sur votre panel SYS/OVH soit dans Proxmox. Et si vous manquez de place il suffit simplement d’en commander auprès d’OVH et il n’y aura rien à modifier dans Proxmox.

Et voilà :)

(1 761 vues)

9
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
8 Réponses de fil
3 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
Notifier de
Pierre

Tu as prévu un tutoriel sur l install de promox sur un dédié avec quelques Vm : Pare feu, SB….
Ça me dirait bien de me lancer , mais j ai pas encore trouvé le tutoriel qui me conviendrait ??

mike

Pourquoi ne pas utiliser curlftpfs pour emuler nfs sur du ftp ? en plus c’est gratuit ^^