Merci Free, f*ck SFR, vive la France, bienvenue en Espagne et vivement la fin des frais de roaming

En terme de téléphonie mobile j’ai longtemps, très longtemps (1er portable quand j’avais 16 ans histoire d’aller travailler sereinement l’été, au siècle dernier), utilisé Orange (Ola, Origami et tout le reste). Vous savez, les forfaits 12/24 mois avec téléphone, qui coutaient dans les 80€/mois, voire plus, pour avoir un maximum d’heures avec report et/ou de data, selon l’évolution des mœurs et des technologies grand-public.

Bref, comme tout le monde j’ai évolué avec mon temps et suis maintenant uniquement intéressé par 2 éléments clés : la portabilité de mon numéro, utilisé depuis quasi 20 ans, et avoir un maximum de data 4G pour le moins cher possible. Quitte à changer d’opérateur tous les X mois au gré des offres.

 

Free, le casseur de prix

A l’arrivée de Free sur le marché j’ai comme beaucoup de clients voulu profiter de leurs prix défiant alors toute concurrence. Je n’ai rencontré aucun problème ni de livraison de carte SIM ni de réseau, aussi bien en région parisienne que sur le reste du territoire. Et pour cause, Free passait par les antennes Orange afin de couvrir un maximum de zones. Après un rapide passage d’un an chez SFR (RED), via une offre 20Go/10€/mois, je suis revenu chez Free il y a quelques mois vu que pour le même prix (l’offre SFR ayant pris fin, le forfait revenait à 20€/mois) j’avais alors 50Go de data. Sauf qu’entre temps Free se séparait du réseau d’Orange et j’ai alors souffert de la pauvreté du réseau Free en France, plus particulièrement sur la route entre Paris et Brive, pire encore en pleine Corrèze où je captais par intermittence et plus en Edge qu’en 3G. Quant à la 4G…

Prévoyant notre escapade en Espagne et mes besoins en data pour le GPS et la musique devant accompagner mes 12-14h de conduite, j’ai voulu prendre les devants et suis repassé il y a 10 jours chez SFR (oui, je sais, c’est digne des Feux de l’Amour) : 20€ pour 20Go de data et comprenant l’option International/Voyage ou je ne sais plus quel nom mais un “truc” me permettant de m’en servir à l’étranger. Aucun souci sur la route, aucun souci en Espagne, via un roaming Vodafone, le SFR local. En effet, pour l’instant, utiliser un réseau hors pays de souscription du contrat coûte encore des doigts, voire un bras ou les deux.

 

La douloureuse, Made In SFR

Avant-hier, petite escapade, photos, j’oublie de couper la synchronisation de mon Cloud et le soir en rentrant je consulte mon application Red & Moi pour voir où j’en suis de mon forfait data : 439Mo sur 20Go, ça roule.

Mon subconscient me fait cliquer sur l’encart En Dehors Forfait et je commence à comprendre que le dit forfait vient avec une option “vaseline”… Hors Forfait : 1.86 €, y’a pire. Pour voir ce que c’est je clique sur Toutes vos consommations. Et là, ça pique. Pour commencer je ne comprends pas le 1.86€ correspondant à un appel émis depuis l’Espagne vers la France : à quoi me sert l’option “Europe/Monde/Galaxie” inclue dans les forfaits SFR si je paie tout de même quand j’appelle ?! Seulement à être joignable hors France ?! LUL

Pire, si l’application RED & Moi m’indique sur l’accueil que je suis de 1.86€ hors forfait je découvre que j’ai aussi 26.11€ de data internationale de comptés. Marrant… Donc 111Mo de synchronisation Cloud/emails donnent 26€ de facturation. Bon courage aux parents dont les enfants s’adonnent au streaming voire au téléchargement en vacances…

Je suis clairement énervé de me rendre compte qu’en plus d’avoir une option gratuite “Europe/Monde/Galaxie” inclue dans mon forfait qui ne me sert visiblement à rien, l’application de mon opérateur omet bizarrement de m’indiquer la totalité des frais engagés à moins d’aller voir le détail. J’ai finalement pris une option payante à 15€ pour 1Go de data internationale ce qui me reviendra de toute manière moins cher que le hors-forfait. 15€ pour 1Go de données… option “vaseline” je vous dis.

 

Comprenez bien que le problème est moins le prix que le manque flagrant de clarté de l’information et des options dites “internationales” de ce genre de forfait. Peut-être que ça aurait été pire en terme de coût avec Free mais je pense que la com’ aurait été bien plus limpide. D’ailleurs ma femme a pris l’option Voyage à 10€ chez Free et ne rencontre aucune surprise, elle. Vu qu’elle a un forfait à 2€ ce prix est parfaitement cohérent et légitime.

 

L’indéniable bien-fait concurrentiel de Free

Du coup cette nuit j’ai cogité, entre quelques pintes à 2€, et me suis dit que j’allais prendre un forfait data local pour la durée de mon séjour. Ahahah. Ah. Ah. Ah.

Les principaux opérateurs de téléphonie locale sont Movistar (le France Telecom), Vodafone (SFR) et Orange. Niveau “TV/Internet qui font aussi du mobile” nous avons TeleCable et JazzTel. Et enfin les virtuels comme Lowi et Yoigo. Évidemment ne prenez pas ça comme une étude de marché, mais plutôt de terrasse et surtout “mon” regard de touriste qui ne veut pas se taper 5 centres commerciaux pour comparer les offres.

Grosso-modo la data est chère. Par exemple Vodafone propose 10Go pour 52€/mois et vous avez 6Go pour 26€ chez Orange, la même chez Lowi avec 5+1go pour 26€. On rencontre surtout des offres comprenant 1 ou 2Go de data en standard. Sauf chez des virtuels comme Yiogo qui propose 20Go pour 29€, avec engagement et via une offre spéciale.

Autrement dit, mauvaise idée que de vouloir me prendre un forfait local pour tenter de payer moins cher que via les options SFR. Je me rends également compte que nous avons de la chance en France, notamment grâce à Free. Certes, la baisse de prix a eu, a et aura des conséquences sur la qualité de services, l’investissement technologique voire l’emploi. Mais d’un autre côté il est fortement appréciable de ne plus être pris pour un pigeon. Peut-être y’aurait-il un juste milieu, ou un milieu plus juste, entre les prix d’il y a 5 ans et les actuels mais ce billet n’étant pas consacré à la macro-économie il faudra en rediscuter plus tard. Ou pas.

Le fait est que l’agressivité tarifaire de Free a fait bouger d’abord les mœurs et ensuite la concurrence. Dans le bon sens pour le consommateur, du moins de ce qu’on peut en retirer à ce jour. Et je suis étonné de voir des prix encore si élevés pour de la data en Espagne, d’autant plus (ou justement ?) qu’ils sont friands de SIP (WhatsApp, Viber, Skype…) et que l’économie n’est pas du tout au beau fixe ici, avec des salaires “normaux” que je n’avais pas vus depuis la Roumanie.

 

La fin des frais de roaming

Juste pour compléter ce sujet, et si vous l’ignoriez encore, les frais de roaming vont être abolis en 2017. Il y a fort à parier que le manque à gagner de certains opérateurs sera repris autrement, l’avenir nous dira quand et comment.

 

 

 

 

 

 

(375 vues)

4
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
Notifier de
Pierre

ahah, tu es un peu gentil avec tes commentaires sur ces frais… en Ontario (Canada), pour un forfait qui subventionne mon iPhone à hauteur de 500$ (sur les 1029 qu’il coute) et pour 2,5Go de données et tout le reste en illimité et partout au Canada, je paye, attention… roulement de tambours… : 95$/mois ces prix sont bien entendu SANS… Lire la suite »